BON À SAVOIR

Emploi et Handicap : la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

30 août 2017

Se faire reconnaître Travailleur Handicapé (TH), permet d’avoir accès à un ensemble de mesures mises en place pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap et leur maintien dans l’emploi. Les démarches pour obtenir cette reconnaissance s’effectuent auprès de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) par le biais de l’organisme de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de votre département(vous trouverez ses coordonnées sur le portail MDPH) ou de la Sécurité Sociale.

 

Qu’est-ce que la RQTH ?

La RQTH est une décision administrative qui accorde aux personnes en situation de handicap un statut leur permettant de bénéficier d’aides spécifiques (aménagement de poste : humain, financier, logistique et/ou organisationnel).

Une procédure de RQTH est engagée à l’occasion de toute demande d’attribution financière ou de renouvellement de l’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés).

Qui est concerné par la RQTH ?

« Constitue un handicap, au sens de la loi de  11 février 2005, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychique, d’un polyhandicap ou d’un trouble de la santé invalidant ».

Que signifie être reconnu travailleur handicapé ?

Demander la RQTH, c’est faire reconnaître officiellement, par la CDAPH son aptitude au travail, suivant ses capacités liées au handicap. Cette reconnaissance s’accompagne d’une orientation vers un établissement : un service d’aide par le travail, vers le milieu protégé, milieu ordinaire ou vers un centre de réadaptation professionnelle (CRP). La CDAPH peut ne pas reconnaître la qualité de travailleur handicapé. Dans ce cas, elle conclut soit à l’impossibilité d’accéder à tout travail, soit, à l’inverse, à la possibilité d’accéder normalement à un travail (absence de handicap reconnu).

Quelles sont les mesures spécifiques liées à la reconnaissance de travailleur handicapé ?

Être travailleur handicapé permet, notamment, de bénéficier d’un ensemble de droits, d’aides et de services pour accéder à l’emploi ou/et s’y maintenir :

• L’orientation, par la CDAPH, vers un établissement ou service d’aide par le travail, vers le marché du travail ou vers un centre de réadaptation professionnelle en cas de besoin de formation.

• L’accès au réseau de placement spécialisé Cap Emploi (équivalent à Pôle Emploi pour les personnes en situation de handicap).

• L’accès facilité au bilan de compétences et d’orientation professionnelles, à certaines formations professionnelles qualifiantes et à des contrats « aidés » avec prime à l’embauche pour vus et votre employeur (sauf s’il est sous Accord agréé).

• L’accès aux aides financières de l’Agefiph, ou personnelles pour la reprise ou la création d’entreprise.

• La possibilité d’obtenir de l’employeur un aménagement du poste, d’horaires ou du matériel spécifique etc, via les SAMETH (Service d’Aides au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés)

 

Taille caractères
Contrastes

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'obtenir des statistiques de visites Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer