BON A SAVOIR

Qu’est-ce qu’un service « Mission Handicap » dans une entreprise ?

24 octobre 2017

Au-delà des actions ponctuelles, l’entreprise désireuse de s’engager en faveur de l’emploi des personnes handicapées a tout intérêt à construire une démarche structurée et durable.
Réaliser un état des lieux  permet à l’employeur de se situer au regard de son obligation, de repérer les enjeux qui fonderont sa démarche.

Définition : Mettre en place une Mission handicap peut constituer cette structure qui  permettra à l’entreprise de déployer une politique d’intégration et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. La Mission handicap pourra choisir de négocier un accord avec les partenaires sociaux pour définir sa feuille de route. S’il reçoit l’agrément de la DIRECCTE, il devient exonératoire. Pendant toute sa durée (généralement  3 ans), l’entreprise est dispensée de la contribution à l’Agefiph : elle en affecte le montant au financement de l’accord.

 

A quoi peut bien servir la mission handicap de mon entreprise ? Si un accord a été agréé et signé avec les partenaires sociaux, il comporte obligatoirement 3 volets :

  • Un plan de d‘insertion, de formation et d’adaptation aux mutations technologiques
  • Un plan de maintien dans l’entreprise
  • Un plan de sous-traitance et d’achat au secteur adapté et protégé

Une question que se posent beaucoup de salariés. Son rôle  est de faire comprendre qu’il y a autant de compétences chez les personnes « valides » que chez les personnes « en situation de handicap ». Notamment de lutter contre les stéréotypes et de sensibiliser les managers, les ressources humaines, les élus et les équipes travaillant avec les personnes en situation de handicap.

La Mission Handicap doit aussi faire prendre conscience aux personnes que la RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé) ne sert pas seulement à remplir  « les quotas » de l’employeur (pour rappel : depuis février 2005, une entreprise de plus de 20 salariés doit compter 6 % de salariés détenant une RQTH). La Mission Handicap ne peut pas vous accompagner directement si vous n’avez pas votre RQTH, cependant elle peut vous aider indirectement à la constitution de votre dossier à déposer auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées de votre département de résidence (MDPH) afin d’obtenir la RQTH. Le déploiement d’une Mission Handicap s’effectue sur 5 grandes lignes :

L’Aide au recrutement

Les entreprises n’ont donc pas le droit réserver des postes aux candidats détenteurs d’une RQTH. Elles veulent avant tout recruter des personnes ayant du potentiel, pouvoir exploiter et faire croître leurs compétences professionnelles et humaines. Pour les trouver, elles travaillent sur la thématique du handicap et tissent des liens avec plusieurs organismes tels que, des associations, des acteurs institutionnels voire des cabinets de recrutements spécialisé.

 

La Sensibilisation et la Communication interne et externe

Les Missions Handicap se chargent également des actions de sensibilisation et/ou de communication avec plusieurs outils et des canaux de diffusions différents :

  • Outils de communication : des kits de sensibilisations (à destination des managers, relais ou correspondant avec des guides, des sagas vidéo ou bien des interviews par exemple), des flyers, des newsletters, des informations sur les pages intranet et internet des entreprises, des dispositifs événementiels (ateliers en présentiel à organiser en interne par exemple) ou bien des campagnes de mobilisations pouvant être fait de manière ponctuelle ou régulière suivant la stratégie de l’entreprise.
  • Canaux de diffusion de la sensibilisation et de la communication : la presse, des articles sur internet/intranet, des vidéos, la radio ou la télévision par exemple.

L’Aménagement du poste de travail

L’aménagement du poste de travail fait partie des enjeux qu’il ne faut pas négliger tant pour l’intégration de la personne que pour son maintien dans l’emploi. Il peut se faire de différentes manières telles que :

  • L’installation de nouveaux équipements adaptés au handicap de la personne
  • L’organisation du travail
  • La formation spécifique
  • L’amélioration de la conception du poste tant sur le plan ergonomique que sur le plan du bien-être et des habitudes de travail

Exemples : l’éclairage du poste de travail ou le bruit sur le poste, l’achat de matériel spécifique pour les personnes déficientes visuelles (logiciel complémentaire adaptable aux outils de l’entreprises), l’aménagement d’un véhicule de fonction pour un commercial ayant un handicap moteur ou bien la mise à disposition d’un siège ergonomique par exemple.

Attention : La personne bénéficiaire d’un aménagement de poste doit préciser ses besoins d’aménagement lors de la visite médicale auprès de la médecine du travail. Sans les préconisations du médecin, la Mission Handicap de l’entreprise ne pourra pas entamer les démarches administratives auprès des fournisseurs de biens et de services.

La Médecine du travail peut également préconiser une étude ergonomique du poste de travail de la personne en situation de handicap. Cette étude pourra porter sur l’ensemble des lieux (ou sites) que fréquentera la personne (accueil, toilettes, parking bureaux, restaurant inter-entreprises, ascenseurs, déplacements professionnels, accessibilité numérique, voire la position assise ou debout de la personne lorsqu’elle travaille par exemple).

 

Réalisations d’actions en amont

Le principal problème des entreprises cherchant à recruter des personnes en situation de handicap est le suivant : 80% de cette population à un niveau inférieur au baccalauréat. Les Missions Handicap réalisent donc, très en amont, des actions de sensibilisation pour tirer cette population vers le haut. (Exemples : établir des partenariats avec des écoles de commerce ou des facultés sur le plan national, ou bien établir des partenariats avec des cabinets de recrutement spécialisés sur la diversité et le handicap).

 

Formation et évolution professionnelle

En tant que « travailleur handicapé », vous avez le droit, comme tout autre salarié, aux entretiens professionnels, aux évaluations et à des formations comme le CIF (congés individuels de formation) par exemple. La Mission Handicap se greffera au dispositif existant afin d’anticiper vos besoin.
Partant du principe que les personnes handicapées, elles aussi, ont droit à l’excellence et n’ont pas être limitées dans leurs études, des Missions Handicap s’associent également à des établissements scolaires.

Taille caractères
Contrastes

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'obtenir des statistiques de visites Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer